Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tradition Psychologie Contemporaine est le nom d'une association créée à Paris, en 2000 pour répondre à la recherche du mieux-être et aux problèmes sociaux et familiaux, par la création de lieux d’information et de pratique de toute méthode holistique, thérapeutique, ou artistique,dans le respect de l’identité culturelle de chacun. Actuellement à Jérusalem, au cœur de l’antique cité, laboratoire idéal pour créer une véritable conjonction de tous les opposés.

15 Jul

LA BEAUTÉ SOIGNE

Publié par YEHOUDA GUENASSIA  - Catégories :  #TRADITION ET PSYCHOLOGIE

 

‘’Le temps qui passe et qui transforme la matière inerte, laisse sa trace dans la matière vivante qui se souvient’’  

                                                           Henri Laborit,  in ‘’Biologie et structure’’, Ed. Gallimard 1968 

 

 

 ''Hair''- Oil on canvas - 92x64.5cm

 

 Notre mémoire met en réserve, semble-t-il, depuis notre naissance, et certains disent même depuis  notre vie fœtale, des ’’traces d’évènements énergétiques‘’, comme les nommait Henri Laborit. Ces רשימות, Réshimot, impressions/allusions s’inscrivent,  s’engramment tout au long de notre vie au plus profond de notre être, et cela  au cours des innombrables échanges que nous avons avec notre environnement. 

 

Donc, par l’intermédiaire de nos sens  se stockeront, au sein de la totalité de ce qui constitue notre organisme (physique, psychologique, animique et spirituel), toutes sortes  de mémoires de nos expériences, qui continueront  de nous ‘’travailler’’ sans relâche, et au delà de notre propre consentement.

 

Ces informations, ces traces énergétiques  subsistent en nous, encapsulées, étiquetées labellisées: bon ou mauvais, vrai ou faux, beau ou laid… Ces valeurs ajoutées, nous les décrétons en fait, uniquement en fonction de notre propre égo…isme individuel ou social. Car il nous sera aisé de convenir que ces jugements de valeur sont totalement empreints de subjectivité, et que telle chose, ou tel objet que nous estampillons même inconsciemment (sic), est en fait tout autre que ce que nous en faisons dans notre imaginaire. Les mots dont nous chargeons toutes ces rencontres les cristalliseront et ensuite il nous sera extrêmement  difficile de nous dissocier de l’impression inscrite en nous.

 

Et c’est justement ce travail de dissociation de ces impressions qui est nécessaire pour imaginer différemment notre ordinaire. Sans ce déplacement, impossible d’envisager un autre possible. Créer quelque chose de nouveau, de plus harmonieux, qui ait plus de sens pour nous, semble au dessus de nos forces. Formatés par une certaine manière de percevoir le monde, et ainsi programmés pour un certain type de réaction, notre pouvoir créateur, bridé, ne pourra exprimer totalement son potentiel.

 

Car les mots qui portent nos pensées créent de véritables structures dans lesquelles nous nous trouvons ‘’pris’’.

 

Ces traces mnésiques peuvent demeurer muettes, mais lorsqu’au cours de nos expériences elles se rejoignent et font résonnance avec quelque chose du même ordre que nous sommes en train de vivre, elles deviennent alors significatives, et nous nous trouvons alors pris en otage pas le mode réactionnel mis en place en amont. C’est comme si nous souffrions de quelque chose, ou d’une maladie qui n’existe plus, mais que nous continuons d’entretenir faute de savoir réagir autrement. Expression du désordre que nous qualifions bien évidemment négativement.

 

Car il n’est pas difficile d’admettre que ce qui est bon, qui nous fait du bien, ou qui est utile et beau est plus ordonné et plus signifiant pour chacun de nous que le contraire.

 

Une morale de l’esthétique, incontournable pour l’individu, pour chacun des groupes humains et donc pour toute l’humanité. Esthétique, harmonie de l’homme avec tout son environnement.

 

‘’L’esthétique est une création et participe de la Création. Elle est en perpétuelle évolution et nous en sommes les seuls responsables.’’

 

Dans la chaine de l’évolution l’être humain est celui qui parle, il est nommé ainsi dans la Tradition, le médaber, מדבר, le parlant. Il est la nouveauté car avant lui les archives de la Création ‘’se stockaient dans la matière, et avec son apparition un autre mode de stockage apparait. Le langage qui est le nouveau moyen de mettre en réserve les expériences des générations, en un signal sonore ou optique…Héritage génétique, héritage sémantique’’.

 

Il est bien entendu que chacun y ajoutera son expérience personnelle, mais elle sera modelée par le langage. C’est par le langage que nous faisons vivre le social, et que nous atteignons  une connaissance que nous définissons comme notre réalité, alors qu’en fait nous sommes objets des différentes traces laissées par nos expériences, et chacun à travers son propre langage percevra une réalité de son cru.

Deux êtres parlant la même langue peuvent utiliser les mêmes mots tout en leur donnant une signification différente, car les informations qu’ils auront stockées grâce à ces mots l’auront été au cours de vécus totalement dissemblables.

Alors, comment se guérir, se déprendre des mots/maux erronés, de ces inscriptions néfastes, encombrantes?… Grâce à d’autres mots ou en changeant le regard que nous portons sur eux.

Au cours d’une thérapie, nous nous rendons compte du poids portés par les mots, des limitations qu’ils peuvent engendrer. Heureusement, ‘’la cure va permettre de produire du nouveau, faire surgir du nouveau en s’enfonçant, en se perdant dans l’ancien pour enfin s’en déprendre et se trouver.’’

 

L’inconscient de Freud en lui soufflant cette définition du travail thérapeutique, allait lui permettre de remettre à jour une ‘’technique’’ que la Tradition perpétue chaque année, avant le passage que constitue Rosh Ashana. Ce processus se nomme Teshouva,  תשובה, retour, réponse, repentir que malencontreusement beaucoup réduisent à un ‘’retour’’ au religieux.

Un de mes maîtres se plaisait à nommer ce concept en anglais : ‘’Come in back to the future’’.

Chaque année, durant cette période de la fin de l’été, cette conscientisation en forme de retour, nous est facilitée. Une manière tout en étant à 100% dans son présent, de voyager dans son passé, de le soigner et ainsi de libérer son futur.

Une véritable thérapie de la parole par la parole.

C’est un processus qui va bien au delà du religieux. Il est de l’ordre de l’universel et cela concerne toute l’humanité qui n’a guère d’autre choix que de s’atteler sérieusement à ce travail. Cette tâche d’introspection, nous ne devons pas l’effectuer juste une fois par an, mais d’une manière constante.

 

Rosh Hashana est un événement qui concerne l’universel, c’est le sixième jour de la Création, création du premier homme, Adam, père de la grande famille des êtres humains, des Bnei Adam, des fils d’Adam; nous fêtons en quelque sorte  ‘’l’anniversaire ‘’ du premier être parlant, sachant nommer les choses. L’hébreu, nous indique que la racine du mot chose est la même que celle du mot parole,  דבר, Davar. Le mot sert à définir la chose et à s’en souvenir. La chose elle, disparaitra, mais le mot restera, car il est éternel.

Ainsi, grâce à ce ‘’retour sur soi’, sur ses propres créations plus ou moins esthétiques, l’occasion nous est donnée d’en soigner le sens et ainsi d’en révéler une réalité nouvelle, restaurée.

L’équilibre, l’harmonie, la colonne centrale, la symétrie, le Beau en résultera, porteur de guérison. Beauté se dit en hébreu Tiféret, תפארת. Et cela nous en dit un peu plus dans la langue du Sacré car les cinq lettres  de ce mot peuvent être autrement signifiants: Térapé, תרפא, thérapie, suivi d’une lettre de l’alphabet hébraïque, la lettre ת, Taw.

«  תרפא ת   תפארת », Tiféret Térapé Taw. La lettre ת, Taw, signifie, et c’est le cas de le dire, signe, signal, onde, trace

« La Beauté thérapie du signe, la Beauté signe de thérapie » …

 

Yehouda Guenassia

 

  Yehouda Guenassia est psychothérapeute certifié en Gestalt Thérapie Analytique, il est affilié à l’Association of  Humanistic Psychology.  

Son travail s’enracine dans la Tradition et  s’appuie sur les techniques de pointe de la psychologie contemporaine.   

 Il reçoit  à  Jérusalem et à  Ashdod.       

   Tel : 052-4311401                                         Email : yehouda72@gmail.com 

                  Consultations en ligne: http://www.therapienligne.com  

 

Yehouda Guenassia est psychothérapeute certifié en Gestalt Thérapie Analytique, il est affilié à l’Association of Humanistic Psychology.

Il reçoit à Jérusalem et à Ashdod.

Tel Israël : 052-4311401 . Tel France : 01 77 47 17 01

Email : yehouda72@gmail.com

Consultations en ligne: http://www.therapienligne.com

À propos

Tradition Psychologie Contemporaine est le nom d'une association créée à Paris, en 2000 pour répondre à la recherche du mieux-être et aux problèmes sociaux et familiaux, par la création de lieux d’information et de pratique de toute méthode holistique, thérapeutique, ou artistique,dans le respect de l’identité culturelle de chacun. Actuellement à Jérusalem, au cœur de l’antique cité, laboratoire idéal pour créer une véritable conjonction de tous les opposés.